Je suis entouré de gens qui font chier le monde avec leurs exigences alimentaires et leur peur d’offenser je-ne-sais-quel précepte totalement irrationnel. « Il y a du porc dedans ? » « Il y a du vin dans la sauce ? » « C’est casher ? » « Ah non moi je suis végétarien, meat is murder ! » « Elle est halal la pizza aux champignons ? » « Il y a de l’alcool dans le Coca-Cola ? » « Elle est aux lardons la salade ? » 
Et c’est moi, qui n’obéis à aucune superstition alimentaire d’aucune sorte ni à aucune restriction de l’ordre du pur ou de l’impur, qu’on voudrait accuser de n’être pas assez ouvert d’esprit ? Ce serait à la majorité de gens sans interdits de se plier aux codes étriqués d’une minorité d’obsédés et de paranoïaques ? On se fout de ma gueule. On se fout de ma gueule !©

©Finkie

Advertisements