Le lipdub des aumôneries catholiques de Rennes.

Chers étudiants rennais,

Je sais que c’est très très très mal de critiquer ses frères en Jésus-Christ, surtout en cette sombre époque où la foi est fragile et où l’Église a particulièrement besoin d’unité et d’encouragement, mais vous nous offrez là un spectacle absolument ahurissant. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : je ne supporte plus qu’on donne de l’Église cette image-là, et beaucoup trop de croyants partagent mon point de vue. Trop, c’est trop. Je sature. Vous offrez aux gens exactement ce qu’ils attendent : les cathos sont des bisounours qui chantent de la pop débile en tapant dans leurs petites mimines. Il n’y a pas de meilleure contre-pub que ce clip dégoulinant de festivitude de kermesse. Beaucoup de cathos sont sans doute ravis de cette vidéo ; ils doivent la trouver sympa, souriante, positive, amicale, dynamique. Mais pour les autres ? Ceux qui se sont éloignés de l’Église par inculture, par fatalité, par hasard, et surtout par famine spirituelle ; que vont-ils en penser ? Ceux qui errent dans le positivisme républicain, dans l’anticléricalisme grégaire, dans l’athéisme à la mode ; que vont-ils en penser ? Ceux qui se cherchent  des guides, des tuteurs, des éclaireurs pour dissiper la nuit intérieure ; que vont-ils en penser ? Pensez-vous réellement que ce genre de publicité offre la possibilité de la conversion à ceux qui se tiennent hors de l’Église ? Eh bien non. Ils vont se dire « Oh mon Dieu, quelle bande de ravis de la crèche… »

L’époque souffre d’être communicante. Parce qu’à force de communiquer, on ne transmet plus rien. Et le défi de l’Église n’est pas de communiquer : il est de transmettre. Qu’avez-vous à dire aux non-catholiques ? Que l’Église est sympa ? Que Jésus c’est un truc de ouf ? Que la foi c’est un truc vraiment très très bien qui montre à l’extérieur ce qu’elle fait à l’intérieur ? Hé les mecs, l’heure est grave : on en est aux mères porteuses, au clonage, aux embryons congelés, à la tyrannie du halal, à la profanation quotidienne des lieux de culte chrétiens, aux massacres des Églises orientales, au voile islamique en Europe, à l’infiltration des Droits de l’Homme et des Valeurs-de-la-république à la Conf des Évêques de France, à l’anémie liturgique, à la crise dramatique des vocations, à l’ignorance totale des ex-chrétiens pour leur propre trésor spirituel – jusqu’au reniement volontaire de leur propre culture !
Alors oui, j’ignore la nature réelle de votre action chrétienne au sein du monde, et vous êtes sans nul doute des gens formidables armés d’une bonne foi bien plus grande que la mienne. Mais, de grâce, cessez absolument d’entretenir cette détestable façade de la communauté catholique ! Nous sommes déjà la risée de tout le monde depuis quarante ans, nous n’avons vraiment pas besoin de remettre une couche de « Jésus, Jésus, Jésus reviens »…

Mon humble avis, le voici : vous ouvrez vous-même tout grand la porte qui mène les âmes en quête de Sens et de Beau …directement chez les intégristes – quasiment les seuls aujourd’hui à prendre la défense de la dignité et de la solennité du culte –, quand ce n’est pas dans l’immensité intergalactique du nihilisme moderne.

Advertisements