De peur qu’un malheureux saut de bloc dans le système d’algorithme ne vienne mettre accidentellement fin à cet incroyable blog, actif tout de même depuis de longs mois, je vous copie-colle sur cette page l’article du 9 novembre. Je vous laisse juges de tout ce que cela porte comme sens [hasards de la censure, apologie du meurtre à peine déguisée, définition de ce que nous appelons le courage, guerre civile mondiale, aveuglement moderne, et cætera]. Bonne lecture.

+++

Nos respects au courageux Nidal Mâlik Hasan

Nidal_Malik_Hasan(1)

Jeudi matin, après s’être rendu dans une épicerie pour acheter un café, Nidal Malik Hasan a endossé sa tenue militaire. Il s’est rendu dans un bâtiment de contrôle médical de la base américaine de Fort Hood et a tiré sur des soldats à l’aide de deux armes de poing en criant « Allah akbar ! ». Bilan officiel : 13 morts & une trentaine de blessés. 

Cette nouvelle réjouissante m’a directement fait pensé à cette citation véridique du Prêcheur musulman ‘Omar Bakrî : “ Un jour, les musulmans que vous avez enrolés dans vos polices européennes et dans vos armées se lèveront. Et ils vous écraseront.”   [The Daily Telegraph, 21 janvier 2007]

N.B : Bien que nous nous désavouons clairement de toutes personnes se clamant “musulmans” qui entrent dans les rangs armés ennemis force est de constater que “le naturel revient toujours au galop” et que l’idéal, la croyance et la conviction profonde d’un homme reste indissociable de son idendité, clin d’oeil au passage aux partisans de l’assimilation pour tous [cf. Alain Soral].

Publicités