Jalons

Joie ! Basile De Koch​ a eu l’excellente idée de compiler tous les pastiches qu’il a concocté avec la fine équipe du groupe Jalons depuis les années 80.

« Jalons – Groupe d’intervention culturelle », un nom qui sonne sérieux comme un collectif de la pensée chiante, un nom idéal pour un groupe spécialisé en réalité dans le canular, la parodie et le pastiche, et qui lui permet, par cette appellation respectable, de glisser ses potacheries érudites à droite et à gauche sans avoir l’air d’y toucher. Et trompe ainsi tout ce petit monde qui, à force d’esprit de sérieux, « n’a plus ni sérieux ni esprit ». Et là où Jalons est très fort, c’est que non seulement ils sont très drôles (sinon je ne vous en parlerait pas), mais surtout ils arrivent à échapper complètement à l’humour engagé et au rire citoyen. On les devine plutôt anars de droite mais ils tirent à vue sur tout ce qui bouge avec une grande justesse et avec bon esprit.

Ce gros volume rassemble tous les pastiches des grands titres de la presse que le groupe a publié pendant ses années d’activités : Le Monstre, Laberration, Franche Démence, Lougarou Magazine, Le Figagaro, Le Cafard Acharné, etc., en plus de raconter en Avant-Propos comment cette bande de cancres bien élevés, moitié Dada moitié Science-Po, a cultivé l’art des manifestations absurdes et rigolardes à contresens du vent journalistique, politique ou militant. De la Manif contre le froid – au métro Glacière pendant l’hiver 1985 – au Mariage pour Personne en 2013, tout les bons mots sont rassemblés, dans un joyeux foutage de gueule entre gens de bonne compagnie.

Goûtant fort l’art de la parodie et du canular, je trouve là une véritable mine ! L’ouvrage étant exhaustif (250 pages), je n’ai pas eu le temps de tout lire ; je peux toutefois vous dire que Le Monstre, Le Figagaro et Fientrevue sont de véritables monuments du genre, parce qu’ils poussent le concept vraiment à fond, jusqu’aux encarts publicitaires, jusqu’aux dessins humoristiques signés Glandu ou de Jacques Fainiant, dans des mises en pages au graphisme impeccable. C’est absolument parfait.

Ça se trouve aux Éditions du Cerf, par ici >>>