FemmeModerneVSFemmeModerne

[Cliquer pour agrandir]

Si je comprends bien, le féminisme c’est avoir le choix entre l’asexuation et l’hystérie. Youpi.

Mais je me demande comment font les unes (cérébrales, puritaines, partisanes de l’indifférenciation) pour soutenir le combat des autres (exhibitionnistes, vulgaires, partisanes d’un camp féminin victorieux). Sauf à considérer que leur ennemi commun est mâle et chrétien, bien entendu, et qu’à ce titre-là toute alliance est juste.

On a le droit de préférer un idéal féminin odieusement réactionnaire, constitué de civilité, de gentillesse, de douceur, d’intelligence et de liberté ?

Advertisements