Le MoisiBlog, votre partenaire fromage, votre complice aux ferments lactiques, votre instant plaisir au lait cru, votre histoire d’amour entre tradition et modernité, votre saveur authentique avec seulement 45% de matière grasse, votre secret minceur et gourmandise, votre cœur tendre et affiné sous une écorce délicieusement dorée, votre atout calcium pour bien grandir, votre pause gastronomique alliant douceur et caractère, votre retour aux sources des plaisirs vrais, votre émotion terroir à la pause déjeuner, votre plateau de choix à prix sympa, votre secret du bonheur à table pour les petits et les grands, votre caprice tendre et fruité, le MoisiBlog, donc –  il s’y connaît – vous enjoint à fuir les rayonnages des supermarchés pour acheter vos frometons, surtout s’ils vous proposent du P’tit Louis. Pourquoi le P’tit Louis ? Parce que le P’tit Louis, en sus de se vautrer dans la camelote d’usine aseptisée, se commet en ce moment dans une honteuse collaboration en participant à un Grand Programme de Délation Citoyenne placé sous le patronnage de Notre Mère la Terre [génuflexion].

Je cite :

« Bien grandir, c’est d’abord bien manger ! Pour P’tit Louis c’est aussi s’engager pour aider les autres et préserver la planète. P’tit Louis s’engage à être un partenaire responsable du bon développement des enfants, grâce à sa gamme de spécialités fromagères spécialement conçue pour eux. »

[…bla bla bla…] Je vous épargne le bullshit et j’en viens au fait :

« P’tit Louis souhaite éveiller les enfants au monde qui les entoure. C’est pourquoi, en 2009 la marque est devenue partenaire de l’association Petits Princes et qu’elle propose aux enfants de s’amuser autour du thème de l’environnement en leur proposant de relever sur chaque coque P’tit Louis « Les Z’éco défis ». »

Concrètement, les « Z’écos défis » – merci pour l’infantilisation du langage et la régression intellectuelle – ça donne ces petits effets de communication ludiques et sympas, invitant les enfants à dénoncer et punir les citoyens déviants :

« Donne un gage à ceux qui se trompent de poubelle »

Non mais ho ! P’tit con, va ! Monte dans ta chambre pour finir tes devoirs ! On en reparlera quand tu sauras écrire français autrement qu’en langage SMS, sale morveux ! Graine de gestapiste ! Apprenti tchékiste ! Pol Pot à roulettes ! Chair à Stasi ! Donner un gage à ceux qui se trompent de poubelle ! M’en vais t’en faire tâter, de la rééducation citoyenne à l’ancienne méthode ! Je vais t’en montrer, moi, des gages par moins quarante degrés ! Je vais t’en montrer, des poubelles citoyennes grandes comme des clairières où l’on joue au tri sélectif biodégradable ! Ah tu veux de la délation, t’en auras ! Ah tu veux des gages, flicaillon ! Ah tu veux faire filer droit le paradis bio ! Je vais t’en montrer des uniformes verts ! Et en plus ce serait aux enfants d’élever leurs parents et de leur apprendre la vie ?

Allez donc chez un vrai fromager, et ne jurez que par le lait cru artisanal ! Non mais !

Source >>>

[Merci à Madame Plus pour la photo]

Advertisements