Le blog de Patrick Lozès [« Noir tout simplement »] est une lecture toujours revigorante. Dans un de ses derniers articles il écrit d’abord :

« Selon le journal La Marseillaise, la SNCF aurait distribué à ses agents et à ses clients une fiche de signalement d’agressions ou de plainte qui répertorie les personnes en fonction de leur âge, taille, sexe et… « apparence ».
L’auteur de l’agression est alors classé parmi sept identifications : « Européen », « Africain », « Nord Africain », « Asiatique », « Latino-Américain », « Gitan » et « Pays l’Est « .
Je redis mon opposition totale au fichage ethnique. »

Patrick Lozès, répétons-le, dit son opposition totale au fichage ethnique. Il s’empresse donc, dans la suite de son article, d’écrire :

« Devant la multiplication de telles affaires et devant l’impérieuse nécessité de protéger les personnes, tout en n’altérant pas la possibilité sous certaines conditions de pouvoir recueillir des données sur l’apparence, il devient indispensable que le gouvernement lance un grand débat sur les statistiques de la diversité afin que chacun sache, précisément, ce qui est possible et ce qui ne l’est pas.
Ce grand débat devrait permettre d’évaluer la législation actuelle et proposer, si nécessaire, des évolutions législatives sur le traitement de données portant sur la perception des individus dans l’espace publique.
La diversité de la société française amènera inévitablement de plus en plus d’acteurs publics ou privés à faire appel à des critères liés à l’apparence  ou à la perception de cette apparence. »

Patrick Lozès estime donc que, tôt ou tard, dans le cadre d’un débat démocratique, face aux réalités du monde d’aujourd’hui et de demain, et dans l’intérêt de tous, il faudra bien que la loi évolue vers plus de progrès ; et donc que le fichage ethnique est souhaitable.

Résumons :
1. Patrick Lozès est contre le fichage ethnique.
2. Patrick Lozès est pour le fichage ethnique.

J’aimerais que quelqu’un m’explique comment une pareille andouille a pu convaincre les médias qu’il avait des choses intelligentes à dire.

Source >>>

Publicités