Je ne vous l’ai jamais dit, mais je suis ultra fan de « Weird Al » Yankovic. Parodiste de génie, Yankovic adore détourner les tubes, composer des chansons débiles « à la manière de » avec un prodigieux talent de faussaire, ou encore jouer à la sauce polka les grands succès de la FM. Révélé en 1981 avec une reprise de Queen jouée avec trois notes d’accordéon [Another one rides the bus] et internationalement reconnu maître du genre avec le Bad de Michael Jackson revu et corrigé par ses soins [Fat], il n’a cessé de pondre une litanie d’albums délicieusement cons et dotés d’une maîtrise musicale discrètement époustouflante. L’œuvre est hyper prolifique, et s’accompagne de nombreux clips qui ajoutent au plaisir.

 Je vous en propose trois en guise de menu découverte : le premier s’appelle Amish Paradise, le second Smells Like Nirvana, et le troisième Skipper Dan. Ce dernier tranche avec l’esprit de déconnade qui habite généralement ses chansons, pour délivrer une inhabituelle mélancolie un peu houellebecquienne ; on y reconnaît plus ou moins un gimmick à la Weezer en intro, mais c’est une composition originale, avec un texte très touchant.

Les paroles de Amish Paradise >>>

Les paroles de Smells Like Nirvana >>>

Les paroles de Skipper Dan >>>