Le prochain gauchiste qui me dit qu’il vomit les drapeaux et les cohortes qui marchent au pas en chantant, je lui fous une claque dans la gueule.

Publicités