Souvenez-vous les filles : nous nous plaignions d’avoir la peau trop blanche, nous attendions le sable fin et l’eau turquoise avec impatience, nous avons passé des semaines à nous sculpter un corps de déesse pour devenir LA star de la plage. Et finalement les vacances tant attendues s’achèvent en nous laissant dans un état la-men-table. Regardons-nous, nous ne sommes pas sortables ! Là, une magnifique marque de bronzage à cause des Ray-Ban [j’entends déjà les collègues qui persiflent « T’es allée skier à Chamonix ? »], ici vos orteils sont ruinés [merci Jules pour le super-plan « crique déserte romantique » et ses super-galets-romantiques aussi doux que des coupe-ongles], et la taille 36 durement gagnée a été laminée en moins de deux [on avait dit homard à la mayonnaise, pas mayonnaise au homard !]. Bref, c’est la cata.

Heureusement, bibi a veillé sur vous tout l’été, a shooté comme une malade pour dégoter les meilleurs looks, et vous compile les must have de la saison. Cette année, voilà tous les trucs qu’ils ne fallait surtout pas manquer de porter pour être au top.

1. La chaussure d’alpinisme

Cette année encore les girls ont fait des folies pour concilier confort et élégance. La tatane de montagne a encore atteint des pics de popularité tout simplement incroyables. Il faut dire que c’est LA pompe idéale pour affronter les terrains les plus hostiles : centres-villes typiques [Barfleur, Cassis, Saint-Malo], halls de syndicats d’initiative [surtout au niveau des présentoirs à brochures], château-forts équipés d’ascenseurs pour handicapés, musées consacrés aux personnalités locales et aménagés dans leur luxueuse villa, digues et autres promenades agrémentées de marchands de glaces. C’est aussi la godasse tout indiquée pour se rendre au fest-noz, au feu d’artifice du 14 juillet, ou encore au concert de l’église Saint-Martin-du-Bouchonnois où la chorale des Verts Galants interprète comme chaque année son répertoire de chants traditionnels profanes et sacrés. Du style, du style, du style !

2. Le trente-litres

Incontestablement le it bag de la saison, une fois de plus ! À porter absolument à moitié vide pour lui donner un côté « sac mou qui sert juste à ranger mon portefeuille et mes clefs ». Spéciale dédicace à celles d’entre vous qui ont été assez malignes pour assortir leur sac à celui de leur jules, voire à lui faire porter exactement le même modèle et de la même teinte.
Bien joué les filles, le trente-litres c’est la super-classe à la française assurée dans les endroits les plus chics : cathédrales, cloîtres, cryptes romanes du XIème siècle, restaurants avec vue sur le port, châteaux de la Loire, mémorial de guerre, cimetières militaires, procession du 15 août, etc. Un bémol toutefois : avec ses multiples poches, sangles, tirettes et autres cordons, le trente-litre est un ennemi redoutable aux abords immédiats des présentoirs de cartes postales. Évitez également d’entrer dans les boutiques de brocante si vous l’avez sur le dos. Mais ça reste l’accessoire chouchou de la vacancière qui soigne son look en toute circonstance.

3. Le t-shirt fantaisie

On l’oublie trop souvent : THE grande conquête des années 80 en matière de mode, c’est la démocratisation de l’originalité. Plus une prof qui ne porte ses lunettes asymétriques ou bigarrées, plus une fonctionnaire qui ne porte son foulard extravagant, plus une banquière qui n’ait son petit diamant au creux de l’aile du nez ! Alors cette année encore, vous vous êtes ruées comme des folles sur les T-shirts marrants, décalés, fun, bref, fantaisie. Il faut dire que le T-shirt tout blanc ou tout bleu c’est un peu la loose, et qu’on ne va tout de même pas se mettre à porter des chemisiers alors que c’est les vacances !
Cet été vous avez adoré arborer les petits slogans sympas [« Tu veux ma photo ? », « I love me »,…], les graphismes rigolos et trendy [Garfield, Gaston Lagaffe, trace géante de baiser-rouge-à-lèvre,…], ou les motifs mignons-tout-plein [frise de phares bretons, photo de ses petits-enfants imprimée au fer à repasser, T-shirt souvenir du Sex Museum d’Amsterdam,…].

Bref, les françaises ont encore démontré que la mode était bel et bien prophète en son pays, malgré les mauvaises langues ! Et, fortes de cette élégance triomphante, nous pouvons donc continuer sans vergogne à rire des allemands qui portent des chaussettes dans leurs sandales ! Hihihi ! À l’année prochaine les filles !