Si je n’étais déjà marié à Madame Plus, c’est à Hank que je ferais ma déclaration d’amour. Ce bougre-là vient de pondre coup-sur-coup deux excellents articles qui méritent qu’on lui offre des bouquets de fleurs, qu’on l’invite au resto, puis qu’on l’invite monter chez soi boire un dernier verre.
L’un est ici >>>
L’autre est là >>>

Publicités