Immense :

« C’est l’indignation dans l’équipe du Paris Foot Gay depuis qu’un club musulman, le Créteil Bébel, a refusé de jouer contre elle, dimanche 4 octobre, en raison de son homosexualité revendiquée. […] Samedi 3 octobre, le Paris Foot Gay recevait un mail signé du Créteil Bébel annulant le match entre les deux équipes prévu le lendemain : « Désolé mais par rapport au nom de votre équipe et conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer contre vous, nos convictions sont de loin plus importantes qu’un simple match de foot, encore une fois excusez-nous de vous avoir prévenu si tard« , écrivait le Créteil Bébel. »

C’est vraiment très très grand, les amis ; je bois du petit lait.

Premièrement parce qu’on se demande comment la Halde et SOS-Homophobie vont réussir à défendre leur position face au MRAP et au CFCM. C’est le cas typique du Moderne-contre-Moderne. Le progressiste se cassant les dents sur les fruits du Progrès. Le Tolérant se prenant une claque par un plus Tolérant que lui. L’homophobie est-elle plus grave que l’islamophobie ? Le vivre-ensemble doit-il primer sur la liberté de conscience ? Le citoyennisme est-il compatible avec la laicité ? Les minorités qui ont raison de penser ce qu’elles pensent sont-elles compatibles avec d’autres minorités qui ont raison de penser ce qu’elles pensent ? L’Ouverture à l’Autre est-elle forcément bilatérale ? Je vous le dis tout net, chers lecteurs : je kiffe grave. Les débiles tapent sur les débiles dans le gigantesque DébileLand qu’est devenue la France, et c’est vraiment jouissif.

Deuxièmement, parce que je vois de jour en jour le Progrès opérer son inexorable division, et c’est la panique totale à bord. Daniel Mermet défend la burqa au nom de la Diversité et se prend une volée de bois vert de la part de ses ouailles athées ; on voit d’autres gens défendre la burqa au nom du féminisme et du libre choix de sa vie ; on voit d’autres féministes interdire la burqa au nom du Progrès ; on voit des laicards-anticléricaux-républicains-tolérants se faire traiter de racistes par d’autres laicards ravis de financer des mosquées et de manger halal ; on voit meme des conservateurs prendre parti pour le string ou le divorce rien que pour faire la nique aux barbus ; on voit des Malika, des Finkielmour et des Zemmraut faire des déclarations d’amour enflammées à la France Éternelle qu’ils habitent depuis peu, tandis que les Dupont et autres Durand sont priés de fermer leurs sales gueules de souchiens xénophobes ; c’est un bordel monstre et c’est magnifique. Les passagers du Progrès se livrent à une mutinerie sauvage : la burqa et la gay pride désavouent conjointement l’idéologie du vivre-ensemble en s’excluant mutuellement, puisque c’est leur nature. Ne doutez pas que pendant tout ce temps, on sera ravi de désigner la source de tous ces maux : le Pape, et – grand classique – le nazisme.

Source >>>
[Merci au Salon Beige]

Publicités