L’Idéologie du Dialogue, dans la splendeur de son totalitarisme.

« Nicolas Sarkozy a déclaré mercredi après-midi devant les députés UMP qu’il était « déterminé à ce que le débat ait lieu » à l’Assemblée nationale sur le travail dominical, a rapporté le député Jérôme Chartier. Le chef de l’Etat n’a pas précisé le calendrier de l’inscription à l’ordre du jour de la proposition de loi UMP sur ce thème, mais « il a exprimé une forte détermination à ce que ce texte soit voté », a indiqué Chantal Brunel, porte-parole de l’UMP. »  Source : Le Nouvel Obs >>>

On ne saurait être plus clair. Donner lieu au débat = faire voter le texte avec une forte détermination. Vous êtes avertis : chaque fois qu’on vous consultera, qu’on vous sollicitera pour un débat, qu’on vous demandera de voter, vous serez dans le meilleur des cas méprisés et ignorés, dans le pire on vous intimera fermement de la boucler. Entre les deux, les variantes sont infinies : on vous demandera de revoter, on vous enverra en stage citoyen, on pratiquera la délation et la calomnie, ce genre de choses. Quel que soit le Débat, quel que soit le Dialogue, quel que soit le résultat des urnes, sachez qu’on se fout royalement de votre réponse. Hochez la tête, dites oui, consentez avec docilité, baissez votre froc,  fourrez votre liberté de conscience au fond du placard à balai et carrez-vous la sphère privée derrière l’oreille, vous la fumerez plus tard. Faites place à Son Altesse Laïcité Première, qui aplanit les montagnes, comble les vallées, efface les genres, uniformise le cours des jours, met toutes les croyances dans le même panier, abolit les discriminations, et met 10/20 à toutes les idées du monde. Faites place à son fils le prince Débat Premier, qui par magnanimité ne vous impose rien qui ne soit soumis au vote démocratique de son exclusive personne, infiniment bonne et juste, pour votre Bien si grand que vous ne sauriez vous en soustraire sans subir lourde affliction. Et souriez, vous êtes filmés.
Mais je radote. >>>

tintin03

D’autre part, je suis ravi de lire dans les statistiques du MoisiBlog qu’au moins une fois par jour un lecteur clique vers les formulaires de délation du Gouvernement ou de la Halde, mis à disposition dans la colonne de droite de cette page. Mais je vous rappelle que pour m’éliminer définitivement de l’aventure, sans ambiguité et sans possibilité d’être sauvé par les téléspectateurs, vous devez vous manifester en masse, envoyer des SMS, faire sauter l’applaudimètre, saturer le standard, dépasser la limite de stockage de la boîte de réception, envoyer des promesses de don, remplir à ras-bord la mémoire de la boîte vocale. Faites du bruiiiiiiiiiit !

Publicités