« Les Francs maçons des Obédiences signataires [1] dénoncent avec la plus grande fermeté le projet du gouvernement relatif à un dispositif de « veille d’opinion » dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les finalités recherchées de ce projet de veille « quotidienne » multimédias sont très préoccupantes.

Elles font peser, une nouvelle fois après le fichier Edvige, une menace sérieuse sur les libertés individuelles et collectives, tant pour les médias, pour les citoyens utilisateurs du Net que pour les responsables associatifs, syndicaux, politiques et jusqu’aux parlementaires.

Il s’agit ni plus ni moins, de rechercher des « informations signifiantes », c’est-à-dire des informations qui préfigurent un débat, un « risque d’opinion » potentiel, une crise ou tout temps fort à venir dans lesquels les ministère se trouveraient impliqués.

La description des sources surveillées est édifiante.

Les Francs maçons des Obédiences signataires rappellent que la liberté d’opinion est une des libertés fondamentales qui ne saurait être remise en cause pour quelque raison que ce soit, fut-elle d’Etat. Ils rappellent que la liberté absolue de conscience est une des fondements de la République sans cette liberté il n’est pas de véritable démocratie. »

Ahahahahah. La FM est sans doute l’une des plus grosses machines à produire du totalitarisme heureux, de la vigilance citoyenne et de la rééducation tolérante 24 heures sur 24, depuis ses premières heures jusqu’à aujourd’hui, depuis ses plus obscures loges jusqu’aux plus transparents des collèges républicains. Les rois de la sécularisation à marche forcée qui donnent des leçons de liberté de conscience. Les orfèvres de SOS Racisme et de la Halde qui s’indignent qu’on traque les malpensants. Lire ce genre de communiqué provoque donc en moi une discrète hilarité. J’ai l’impression d’entendre un fabricant de Carambars dénoncer les méfaits du sucre sur l’émail des dents.

 

[1] Grand Orient de France, Grande Loge Féminine de France, Fédération Française du Droit Humain. Source >>>

Advertisements