décembre 2010


 
  [Cliquez sur l'image pour agrandir]

+++

Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit a exulté en Dieu, mon Sauveur.
Car il a respecté l’humilité de sa servante,
Et voilà pourquoi, désormais on me dira bienheureuse, pour toutes les générations.
Car il fit pour moi de grandes choses, celui qui est puissant, et saint est son nom.
Et sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
Il a placé la puissance dans son bras,
Il a dispersé ceux dont le coeur était orgueilleux.
Il a renversé les puissants de leurs trônes et élevé les humbles.
Il a comblé de biens les affamés, et renvoyé les riches les mains vides.
Il a secouru Israël, son enfant, il s’est souvenu de sa miséricorde
Comme il l’avait promis à nos pères, à Abraham et à sa descendance, pour les siècles.

+++

Joyeux Noël !

Toutes les vitrines et tous les magazines affichent des « Noël à prix fous », les supermarchés arborent des milliers de « Noël magique chez MarchéPrix », les catalogues de jouets « Waouh c’est Noël » ont submergé les boîtes aux lettres.

Mais pendant ce temps-là, l’infatiguable Police de la Laïcité traque impitoyablement les crèches un peu trop visibles, les crucifix qui dépassent, les foies gras qui discriminent au faciès, les allusions qui parleraient de Noël comme d’une fête ayant un lien avec le Christ.

One more time, all together, on répète la rengaine que vous connaissez par cœur : ce que l’Idéologie interdit, le Marché l’autorise. Dans une société socialiste, Noël n’est autorisé que dans les seules conditions dictées par le capitalisme.

Couverture Maladie Universelle, Aide Médicale d’État, Sécurité Sociale, Pôle Emploi, Droit Au Logement, RSA, Allocations Familiales, Aides Sociales à l’Enfance, Aide Personnalisée au Logement, Allocation de Rentrée Scolaire, Allocation Personnalisée d’Autonomie, Carte Vitale, etc.
Si ce n’est pas le programme d’une société sécuritaire, je ne sais pas ce que c’est.

Non-expulsion de son logement quand on ne paye pas son loyer, retraite le plus tôt possible, semaine de 35 heures, prise en charge par l’État de tous ses tracas, liberté totale de circulation même en état de clandestinité, culture pour tous, fête de la musique, Paris-plage, résolution des conflits par la subvention, société multiculturelle garantie sans conflit culturel et société multiethnique garantie sans conflit ethnique, idéologie du vivre-ensemble, idéologie du festivisme, droit au mariage pour tous et droit à l’enfant pour tous, droit d’être différent tout en étant traité comme tout le monde, abolition de l’Autorité au profit du Dialogue, affirmation que toute différence est forcément une richesse, etc.
Si ce n’est pas un programme populiste, je ne sais pas ce que c’est.

Trouver des excuses foireuses aux musulmans qui réclament de plus en plus d’aménagements législatifs ou coutumiers, piétiner allègrement la Loi de 1905 pour acheter la paix sociale, céder des terrains aux mosquées en faisant des prix d’amis et des courbettes crispées, donner systématiquement une façade sociale aux récurrentes problématiques ethnico-religieuses, oublier soudainement ses convictions féministes ou positivistes pour ne pas être accusé d’offenser les usages de la Diversité, s’écraser comme des merdes devant les Houria Bouteldja, les Liès Hebbadj et autres Rachid Bouchareb qui insultent ouvertement la France, etc.
Si tout cela ne ressemble pas à de la véritable trouille devant la Différence©, c’est à dire littéralement de la xéno-phobie, je ne sais pas ce que c’est.

Allez, un peu de candeur et de légèreté, une fois n’est pas coutume sur ce blog. Certes, musicalement ça ne casse pas trois pattes à un canard, et nous sommes loin du génie visuel des clips de OK GO qui puisent dans la même veine, mais les nanas sont carrément trop cute, quoi !

- Un éléphant ? Au milieu de la pièce ? Haha, mais non voyons ! Vous êtes un plaisantin, mon ami. Reprenons, voulez-vous. Ho, regardez, là, sur votre cravate : une tache !
[- Gérard, ça ne prend plus. Tout le monde a vu l'éléphant. C'est trop gros. Il va falloir expliquer maintenant ce qu'il fout là.]
- Hé bien, euh…, c’est, c’est… euh… c’est notre nouveau directeur du personnel ! Messieurs, veuillez accueillir, euh,… euh, Michel Dugenou, qui prendra désormais part à toutes les décisions du Conseil d’Administration !
[- Gérard, t'es un as.]
[- Merci. Pfiooouuuu. Tu crois que c'est passé ?]
[-Oui, oui, nickel. Continue.]

+++

JT de France 2, 14 décembre 2010. Moins de dix minutes ont suffi à David Pujadas pour entasser des Everest de mensonges, de mauvaise foi, de dissimulation assumée et forcenée, de désinformation, le tout avec un culot et un aplomb de trou-du-cul à vous donner des envies de passer l’AFP au lance-flammes [1]. Cela fait des mois et des années que le phénomène des prières dans les rues de la Goutte d’Or existe, que tout le monde ment à ce sujet [non non non ça n'existe pas, non non non], que les hébergeurs du web censurent les témoignages [incitation à la haine raciale], que ceux qui osent en parler sont diabolisés par l’Inquisition du Vivrensemble ; et soudain Pujadas, la bouche en cœur, annonce que les rues bloquées de la Goutte d’Or ne sont un mystère pour personne, qu’elles existent depuis longtemps, et qu’elles posent un problème bien précis : l’insuffisance de lieux de prière pour les musulmans. Et d’un seul coup, par enchantement, tombent les chiffres de la population musulmane, impossibles à publier officiellement jusque là. Hallucinant. Ce mec n’a vraiment honte de rien.

S’ensuivit un discours visant à donner à l’islamisation manifeste de l’espace public les atours irréfutables de l’inégalité sociale à l’œuvre dans la société. On vit passer les beurs de service, les sociologues en polyuréthane expansé, les antiracistes payés-pour, les spécialistes-de à moitié analphabètes, on vit passer le même micro devant tout ce qui sermone sur le Bien. On voyait bien que les fronts s’épongaient, que les regards paniquaient secrètement, bref que tout le monde est en train de faire dans son froc depuis que la fille Le Pen a dérapé. Elle a tellement bien dérapé que c’est tout un pan du village Potemkine qui a été emporté par son dérapage et qui s’est effondré comme un château de cartes au pied des badauds. Bon, maintenant que tout le monde a bien vu l’escroquerie, faut trouver une explication en béton. Une idée, vite, n’importe quoi, n’importe laquelle, vite les mecs, trouvez-moi un truc.

Dans la frénésie des réactions aux propos-tenus™, on finit par invoquer 1905 pour appeler à la construction de mosquées [sous-entendu, par l'État ? – ne riez pas], on entendit dire à la fois que c’est un droit de prier dans la rue [droit d'expression de la 10vR6T] ET un scandale de prier dans la rue [à cause qu'il n'y a pas de mosquée assez grande pour tout le monde – la faute à... euh... en tout cas c'est la faute à quelqu'un, ne vous inquiétez pas, on va trouver un coupable, bougez pas], que la révolution française [génuflexion] avait enfin permis la liberté de culte [cf Gollnish qui rappelle à je ne sais plus quelle bonnefemme complètement hystérique que la révolution française avait surtout envoyé au massacre tout ce qui ressemblait à un croyant], et mille autres conneries, tantôt navrantes, tantôt hilarantes, tantôt les deux [« On doit vraiment travailler sur où mettre le curseur pour continuer à manger ensemble et faire une vraie diversité alimentaire pour ne pas exclure des musulmans ou des juifs qui mangeraient casher ou halal mais ne pas exclure et obliger de faire manger de la viande halal à des non-croyants ou à des musulmans qui n’ont pas envie de manger halal ou a des juifs qui n’ont pas envie de manger casher, ça c’est le cœur, d’ailleurs, du travail que je fais [...]« ]. Je n’invente pas le moindre mot.

Le socialisme, c’est génial. Ça transforme n’importe quel problème en incroyable veine. L’illettrisme est une chance pour la réforme de l’orthographe. L’explosion du modèle familial est une chance pour l’épanouissement personnel. La possibilité de délocaliser une usine picarde en Roumanie est une chance pour la liberté de circulation. L’islamisation est une chance pour l’avenir de la France. Toute cette joie, tout ce bonheur, moi ça me bouleverse.

 

[1] Attention : comportement dangereux, réalisé par des spécialistes entraînés à ce type d’exercice. Ne pas tenter de reproduire chez vous.

Une main de fatma sur une kaaba jetable ? La Lumière du monde de merde sur une chapelle ardente en kit ? Un culte évènementiel à Gaïa ? Le temple du dieu Néon ? Perdu ! C’est la fête de l’Immaculée Conception ! Immaculée, c’est à dire à empreinte carbone nulle !

Mais non, on ne met pas la chrétienté à la poubelle : on la recycle !

Ecce Recyclus veniet, et erit in die illa lux magna, Alleluia !

« La Fêtes des Lumières », c’est aussi et d’abord une fête de la solidarité et de la ferveur, de la paix dans le monde, et du développement durable. »
Gérard Collomb, maire de Lyon, le 8 décembre 2010.

Page suivante »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 359 autres abonnés