"Il est devenu impossible de voir un défilé national sans qu’une autre nation invitée participe à la parade, tout comme il est devenu impossible de voir un parcours du Tour de France sans ses étapes à l’étranger [Italie, Espagne, Belgique, bientôt la Mauritanie et l'Islande ?]. Certains y voient de la générosité, de l’ouverture, etc. Pour ma part, vous ne m’empêcherez pas de penser que ce sont autant de petits signes, faibles mais distincts, anecdotiques mais récurrents, qui finissent par dresser un portrait assez net d’un pays perclus de trouille. La trouille d’avoir l’air un peu trop franco-français.
[...]
Fêter le 14 juillet entre soi est devenu le crime suprême de lèse-Autrui."
Source >>>

Cette année, treize pays d’Afrique francophone participeront au défilé du 14 juillet.

About these ads