Du nouveau dans l’affaire Hebbadj : Rachida Benamed, la représentante de l’Association des musulmans de Meaux et de sa région vient de déposer une plainte pour diffamation >>>. « Dans notre religion, l’adultère est un péché. La polygamie n’est pas interdite, mais elle est strictement encadrée. Si cet homme s’est marié religieusement avec plusieurs femmes, les qualifier publiquement de maîtresses revient à les répudier aux yeux de la communauté musulmane. »

Si l’Association des musulmans de Meaux a raison concernant l’adultère, alors Hebbadj pratique bel et bien le mensonge : non, avoir des maîtresses n’est pas autorisé dans l’islam. Sera-t-il prié de reconnaître son erreur, voire déchué de son statut de musulman pour avoir osé falsifier publiquement un dogme auqel il adhère ? Si seulement il existait un catéchisme islamique écrit noir sur blanc, avec une autorité suprême qui en assurerait l’intégrité et la cohérence, on en saurait davantage… Je ne comprends pas les gens qui critiquent le Pape : il est le plus sûr moyen de savoir qui est dedans ou dehors de la foi professée, et donc de faire le ménage chez les brebis galeuses… On ne peut pas être catholique ET polygame, par exemple. On ne peut pas être catholique ET croire en la métempsychose. On ne peut pas être catholique ET professer que Jésus n’est pas le fils de Dieu. On se fait excommunier dans les formes. Dans l’Église on sait où on va et à quoi on adhère. Hors de l’Église, le Pape ne cautionne plus. Bref.

D’autre part, nous notons que Mme Benamed réprouve fermement le fait de parler de ses épouses comme de ses maîtresses. Faut-il y lire l’aveu que personne n’est dupe de la polygamie avérée de M. Hebbadj, et qu’icelui pratique encore une fois la dissimulation sur son statut marital ?

Mais pourquoi tant de contorsions, M. Hebbadj ? Avez-vous donc tant honte de votre foi que vous vous efforciez d’en faire apparaître autre chose à coups de baratin ? Assumez-vous, un peu ! Avez-vous bel et bien bravé la loi républicaine en épousant quatre femmes devant un imam ? Fort bien ! Clamez-le ! Payez-en le prix, au lieu de vous défiler, de vous contorsionner dans tous les sens, d’enrober vos arguments foireux dans du miel ! Dites-nous clairement qui vous êtes et ce que vous voulez ! Dites-nous franchement en QUOI vous croyez ! On ne va pas vous manger ! Pour un radical, je vous trouve bien fuyant !

About these ads