France Inter, ce matin même à 8h15, bref exposé sur le contexte gabonais dans le cadre des élections présidentielles. Doctement, le chroniqueur explique l’irrationnalité des frontières du pays, en inadéquation avec la composition ethnique de cette région africaine, ce qui ne peut mener qu’à des conflits "doublement explosifs", c’est à dire à la fois ethniques et sociaux, au sein du pays.

De deux choses l’une :

1. Ou bien le chroniqueur est clairement en train de traiter les Gabonais de sales racistes incapables de pratiquer le Vivre-Ensemble avec la Diversité des ethnies [ce qui n'est pas très sympa, et j'espère bien qu'ils vont porter plainte pour diffamation] ;

2. Ou bien on se fout ouvertement de notre gueule, en reconnaissant explicitement que la cohabitation de la Diversité ethnique au sein d’un même territoire ne peut mener qu’à de dramatiques conflits. Et c’est un mec de France Inter qui vous le dit, pas vraiment suspect d’être d’extrême-droite. Auquel cas, j’aimerais qu’on m’explique pourquoi la Propagande [métissage, tolérance, multiculturalisme, diversité, etc.] cherche à nous présenter la réalité ethnique "hexagonale" [qui est, de fait, conflictuelle] sous le maquillage de la rhétorique sociale, voire à l’escamoter complètement.