"Il est grand temps de moraliser ces pratiques. La propagation mondiale du fléau –et dont les populations les plus démunies sont toujours les victimes privilégiées– ne saurait trouver une solution sans une certaine rééducation des échanges entre partenaires, une régulation des modes de consommation, une invitation à changer les comportements motivée par l’esprit de solidarité et d’humanisation des rapports humains."

Ces déclarations de Benoît XVI à propos du préservatif et de l’épidémie de Sida ont suscité l’indignation et la colère de la classe politique de gauche.

+++

"Il est grand temps de moraliser ces pratiques. La propagation mondiale du fléau –et dont les populations les plus démunies sont toujours les victimes privilégiées– ne saurait trouver une solution sans une certaine rééducation des échanges entre partenaires, une régulation des modes de consommation, une invitation à changer les comportements motivée par l’esprit de solidarité et d’humanisation des rapports humains."

L’ensemble de la classe politique de gauche a généreusement applaudi cette déclaration de Dominique Strauss-Kahn à propos de la crise financière mondiale et du capitalisme sauvage.

About these ads