1- Il n’y a pas d’immigration, voyons. C’est un fantasme réactionnaire, un pantin manipulé par l’extrême-droite pour attirer les braves gens vers leurs urnes. Si certains voient des Noirs et des Arabes partout, c’est leur problème. Nous, c’est très simple, nous ne les voyons pas.

2- Comment ça il y a une "immigration importante, voire massive" ? Jamais de la vie. Okay on admet qu’il y a bel et bien quelques immigrés en France, et en particulier dans certaines banlieues de la région parisienne ou marseillaise, mais soyons raisonnables il n’y a rien d’inquiétant. D’ailleurs on ne donne pas la nationalité française comme ça, aussi facilement. Les Français sont chez eux en France.

3- Bon, on veut bien admettre qu’il y ait une immigration massive, mais n’est-ce pas une chance pour la France ? En revanche ne tombons pas dans la stigmatisation des immigrés en considérant leur pratique de l’Islam comme inquiétante. Parce que nous vivons dans un pays laïc, nous n’avons pas à juger les pratiques religieuses des gens, a fortiori si elles ne concernent que quelques dizaines de clampins, loin des Champs-Élysées et du Café de Flore.

4- Il faut qu’on vous dise, on vous a menti : en effet l’islamisation radicale de la population immigrée est un fait avéré, et nous allons bien entendu y mettre bon ordre. On est dans un pays laïc, merde. Quelques éducateurs de quartier feront ce travail sans peine. Au boulot.

5- N’écoutez pas ces oiseaux de malheur qui condamnent nos "éducateurs de rue", nos "associations de quartiers" et autres "médiateurs citoyens" ! Ils veulent vous faire croire qu’ils ne font qu’agraver la sécession des "quartiers sensibles" ; or ils font tout leur possible pour que ces cités participent activement à la vie de la République et s’intègrent à notre société. Et ça marche ! Regardez toutes ces bibliothèques et ces ateliers citoyens ! La créativité par les tags, la poésie du rap et la chorégrahie hip-hop, voilà le renouveau culturel français !

6- Bon, on vous accorde ce point, on vous a encore menti : les cités sont en effet noyautées par des caïds, vivent hors de toute loi française, les flics n’y rentrent plus sans se faire tabasser, on y trafique tout et n’importe quoi, toutes les femmes y vivent voilées, et ce sont les écoles et les bibliothèques qui brûlent à la première émeute. Mais c’est à cause de la discrimination à l’embauche ! Aux discours de haine de l’extrême-droite ! À l’ascenseur social qui est bloqué ! Aux profits du grand patronat voyou ! Au racisme viscéral des Français ! Au modèle culturel qu’on veut leur imposer et qui ne leur ressemble pas !

7- Ah, on a oublié de vous dire : en réalité l’Islam n’est pas un problème : il est la solution !! L’Islam n’est-il pas une religion formidable, pleine de valeurs démocratiques, remplies à ras-bord de droits-de-l’homme, et si dispensatrice de tolérance ? Notre société n’autorise-t-elle pas la diversité des croyances ? Et le vivre-ensemble n’est-il pas un bel objectif ? Nous pouvons dès lors accomplir notre si beau rêve : la société multiculturelle, grâce à l’Islam ! Mais attention hein, nous serons fermes et intransigeants sur la séparation de l’Église et de l’État.

8- Vous êtes trop cons ! L’État est bel et bien séparé de l’Église, mais existe-t-il le moindre document qui stipule la séparation de l’Islam et de l’État ? Non !!! Alors il n’y a aucune raison de refuser des financements pour les mosquées, la formation des imams, les associations crypto-terroristes, les institutions antiracistes, les képis d’officiers de la République ornés du croissant islamique, les écoles coraniques et les madrasas, les festivals de musique orientale et de "saveurs d’ailleurs" ! Hé, vous n’allez pas commencer à râler, la France n’est pas un bien réservé à un seul peuple élu soit-disant là depuis plus longtemps que les autres ! Bande d’égoïstes, la France est à tout le monde ! Regardez, tous les supermarchés ont investi dans les produits "halal", et les banques sont en train de faire la même chose. Les cantines scolaires n’ont-elles pas cessé de servir du porc ? Il faut mettre un terme à cette vieille France moisie un peu trop blanche. Comme disait l’autre, "c’est pâle et ça n’a pas l’air bien frais". Comme disait encore un autre : "la nationalité est un concept discriminant et bête".

9- Puisque le dimanche n’est plus un jour férié grâce à M. Sarkozy, il faut bien instaurer une pause dans le rythme de travail hebdomadaire. Quel meilleur choix que celui du vendredi, puisque les musulmans sont ceux dont la pratique religieuse est la plus suivie ? Il n’y a plus guère que 70.000 chrétiens qui se rendent à l’église le dimanche, alors que 32,8 millions de musulmans se rendent à la mosquée le vendredi. Prenons acte de ce grand progrès et agissons à la faveur du plus grand nombre, puisque nous sommes une démocratie exemplaire. D’ailleurs, les congés de la Pentecôte et de l’Ascension seront supprimés, à la faveur de la fête de l’Aïd, ainsi que d’une nouvelle semaine de vacances pour que les bons Français puissent faire le pélerinage de la Mecque.

10- Citoyens, la France ne tolèrera plus ces dérives amorales ! Nous n’avons que trop supporté les Gay-Prides et les lois pour l’homoparentalité ! Quant à la polygamie, il faut que cesse cette immense hypocrisie législative ! Nous vous appelons à vous prononcer par la voie des urnes : êtes-vous pour ou contre le modèe familial musulman, à l’exception de tout autre ?

11- Allak Akbar mes frères, la France a choisi la Voie de l’Inifinie Miséricorde à 99,9% : désormais les enfants élevé par des couples homosexuels seront retirés de la garde de leurs parents, et les personnes coupables d’homosexualité seront jetées en prison. Je profite de cette allocution pour en appeler à la destruction de tout ce qui détourne notre société vertueuse de la Vraie Sagesse d’Allah. Les rockers [décadents et effeminés] subiront un lourd châtiment. Les soi-disant philosophes athées et apostats seront priés de se convertir, de se taire ou de s’exiler. Ma collaboratice à la culture Mme Marie-George Buffet se chargera d’une nouvelle campagne d’alphabétisation des filles. MM. Schweitzer et Attali, suite à la pression populaire hostile à la présence de Juifs au sein du Gouvernement, ont pris leur retraite. Ils seront remplacé par Mohammed Besancenot, secondé par Bilal Ribéry qui a une bonne connaissance du terrain. La France gagnera sa place parmi les élus et les martyrs ! Inch’ Allah !

About these ads